Bilan de mandat 2016-2019

Inconnu dans sa propre ville, le maire semble aujourd’hui très surpris d’être critiqué de toutes parts, alors qu’il fait tout pour : pas d’écoute vis-à-vis des citoyens et des élus, aucune vision à long terme pour la ville, 0% d’écologie, travaux incessants, bétonnage forcené, destruction du patrimoine et des jardins, dépenses de 7,5 millions d’€ pour la place de la Gare, sécurité non maîtrisée, impôts en hausse, endettement injustifiable…

Difficile de faire pire.


Et puis pourquoi un bilan ? Ce n’est pas le sien, Patrick Donath n’était pas candidat en 2014 et n’a donc pas de programme. Les seuls projets positifs en cours (CAEL, voirie, Faïencerie, PLU/Charte…) avaient été lancés par Philippe Lorec ! Nous avons donc juste une mauvaise gestion des affaires courantes. Vaste supercherie, le maire et sa majorité factice flottent au fil de l’eau, espérant que leur inertie les portera vers un nouveau mandat…

Bourg la Reine mérite mieux que ce triste bilan.


Tribune de P. Lorec et G. Thyss

Magazine de Bourg-la-Reine de juillet 2019

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc
  • Instagram - White Circle
  • YouTube - White Circle

#BLR2020